Conseil Municipal
Arrêtés et délibérations
 Bilan mandat 2000-2005
Forum de discussion
Forum de discussion
Services rattachés
Centre polyvalent des Jeunes
Nous écrire
Boîte à idée

Webmaster
 

Equipes et Services->>Arrondissement de Bogodogo

 

I- Données Générales :

I-1- Données Géographiques et administratives

L’Arrondissement de Bogodogo s’étend sur 105 Km2 dans la partie Sud-Est de la Commune de Ouagadougou. Il comporte une zone urbaine de près de 48,5km2 composée de cinq secteurs (les secteurs 14,15 ,28 ,29,30) et une zone rurale de 56,5km2 composée de deux villages (Balkuy et Yamtenga). L’Arrondissement fait frontière avec les provinces du Bazèga (département de Koubri) et de l’Oubritenga (département de Saaba) respectivement en ses parties Sud et Est ; il partage une limite commune au Nord et à l’Ouest les arrondissements de Nongr-Mâsom et de Boulmiougou ; au Nord Ouest avec l’arrondissement de Baskuy.

L’Arrondissement de Bogodogo a été crée par Zatu n°AN-IV-037/CNR/PRES du 21 Mai 1987. Il a officiellement ouvert ses portes le 05 Décembre 1988 et est actuellement régi par les Loi n°040/98/AN portant orientation de la décentralisation au Burkina Faso ; n°041/98/AN portant organisation de l’Administration du territoire au Burkina Faso ; n°042/98/AN portant organisation et fonctionnement des collectivités Locales.

I-2.Données Historiques :

Bogodogo signifie : « Tond baoda bouin san kanongho » ? (soit en traduction littérale : Que cherchons nous si ce n’est le bon ?).

Le premier musulman est arrivé de Mallé kaba dans l’actuel Mali en 1334 et a été reçu par le premier fils de Naba. Gniguemendo. En 1337 le nouveau Moro-Naba Koudoumyé l’installa définitivement sur le site actuel de la résidence de l’Ambassadeur de France. Cette situation a fait dire que Bogodogo n’a pas de territoire car c’est simplement une famille qui a été accueillie et installée par le Roi. Toutefois, il existe des Chefs coutumiers dont le Chef de fil est le Yar-Naba de Zogona, le 1er descendant de TAHIROU Aïeul des Yarcés de Ouagadougou. Ensuite viennent les Chefs de Palemtinga, Mor Mâ-tinga, dame-Dagnoé.

I-3.Données Démographiques :

La population de Bogodogo était en 1985 de 97169 habitants dont 50555 hommes et 46614 femmes. La population urbaine a été projetée suivant un taux de 11,5% pour les secteurs et aux taux de croissance issus du recensement de 1985 pour les villages, soit respectivement 1,8% et 1 ,3% pour Balkuy et Yamtenga. Le nombre de ménage est de 42360 (Source INSD RGPH 96).

Population par secteur :

ENTITÉS RÉGIONALES Population de 1985 Population Projetée
DENSITÉ 1996 au Km2
Total Hommes Femmes 1996 1997 1998
Secteur 14

25 857 13 430 12 427 85 627 95 474 106 454 31 713
Secteur 15 17 386 8 946 8 440 57 573 64 194 71 576 3 916
Secteur 28 15 476 8 050 7 426 51 258 57 153 63 727 4 307
Secteur 29 22 705 11 996 1 070 75 186 83 832 93 473 11 567
Secteur 30 12 838 6 717 6 121 42 508 47 397 52 847 3 347
Balkouy 2 181 1 052 1 129 2646 2 693 2 741 -
Yamtenga 726 364 362 834 844 855 -
BOGODOGO 97 169 50 555 46 614 315 632 351 587 391 673 7 836

Source : INSD DAT-1995

POPULATION SCOLARISABLE (1995)

Préscolaire 13 489 enfants dont 6 472 filles et 7 017 garçons

Primaire 14 322 enfants dont 6 871 filles et 7 451 garçons

Secondaire 34 684enfants dont 16 623 filles et 18 061 garçons

Total 62 495 enfants dont 29 966 filles et 32 529 garçons

Totaux de scolarisation : 20,60%

Source :Direction des Services Techniques Municipaux (D.S.T.M )

II- ORGANISATION ADMINISTRATIVE :

4°) Le conseil d’arrondissement :

Élu le 24 Septembre 2000 pour un mandant de (05) cinq ans le Conseil d’arrondissement de Bogodogo a été installé le 31 Décembre 2000. Il se compose de 15 membres (03 conseillers par secteur ) dont 06 femmes.

III.1. - Bureau du Conseil

Il comprend le Maire, 2 Adjoints au Maire et 3 Présidents de Commissions.

Maire de l’arrondissement et Président du Conseil d’arrondissement M. Henri Sandaogo Kaboré
1ère adjointe au Maire

M. Moustapha Ouédraogo
2ème adjoint au maire M. Ousmane Ouédraogo
Président de la Commission des Finances et du Budget

M. Jean Claude Minoungou
Président de la Commission Affaires Générales, Sociales et Culturelles M. Sana Hervé Kaboré
Président de la Commission Environnement et Développement Local Mme Haoua Bikienga

Équipement collectifs :

1) Marché :

Marchés aménagés = 02 (secteur 28 Dassasgho ; secteur 29 Dagnoën)

Marchés non aménagés = 04

2) Infrastructures culturelles & sportives :

Salle de Ciné = 02 (secteur 15 & secteur 29)
Maison des jeunes = 00
Théâtre = 01 (Privé espace Gambidi secteur 28)
Terrains de sport : aménagés = 02 (secteur 28 & secteur 15) ; non aménagés = 08

3) Infrastructure Sanitaires :

Dispensaires CSPS = 10
Maternités SMI = 13 dont 04 dans les villages rattachés
Cliniques privées = 14

4) Infrastructures d’enseignements :

Préscolaires = 15 établissements
Primaires = 54
Établissements Secondaires = 14
Professionnel = 05

5) Autres :

Taux de raccordements des ménages au vaisseau d’eau potable = 65%
Taux de branchements des ménages au vaisseau électrique = 58%
Taux de branchement des ménages au vaisseau téléphoniques = 38%.

Tourisme :

Village artisanal de Ouagadougou
Siège du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou
Siège de Musée National


Copyright © Commune de Ouagadougou 2005